Akira Yoshizawa

Akira Yoshizawa est reconnu comme le maitre de l'art de l'origami.


Catégories :

Artiste japonais - Origami - Papier - Matériel d'écriture - Naissance en 1911 - Décès en 2005

Recherche sur Google Images :


Source image : dailyartfixx.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Akira Yoshizawa est né le 14 mars 1911 dans la provinces du Kanto (au nord... (source : nicolasdelrue)
  • Akira Yoshizawa est un maître du origami né le 14 Mars]] 1911]] en Tochigi, ... En 1954, il a publié son premier livre " Origami Art " (Origami Geijutsu) et a... (source : fr.wikilingue)
  • Akira Yoshizawa est reconnu comme le maitre de l'art de l'origami.... Le signe chinois de Akira Yoshizawa est Cochon puisque son année de naissance est ... (source : naissance-mort)

Akira Yoshizawa (?? ? Yoshizawa Akira; 14 mars, 1911 ; 14 mars, 2005) est reconnu comme le maitre de l'art de l'origami.

Fils d'un fermier laitier de la préfecture rurale de Tochigi, Japon. Âgé de treize ans, il travaille en usine à Tokyo. Le soir il prend des cours de dessin technique, en utilisant l'art respectant les traditions de l'origami pour comprendre et communiquer des problèmes géométriques.

En 1937, il quitte l'usine pour exercer la discipline de l'origami à temps plein. Son œuvre fut suffisamment novatrice pour être incluse dans l'ouvrage Origami Shuko d'Isao Honda (???, 1944). Cependant, ce fut son travail pour un numéro de 1951 du magazine Asahi Graph qui lança sa carrière. Sa première monographie éditée, Atarashi Origami Geijutsu (Le Nouvel art de l'origami) est éditée en 1954. Dans cette œuvre, il établit le dispositif de Yoshizawa-Randlett de notation des plis d'origami qui est devenu la norme pour la majorité des origamistes. La publication du livre a été suivie peu après par la fondation du centre international d'Origami de Tokyo et de séries d'expositions internationales.

Yoshizawa fut reconnu comme un ambassadeur culturel international pour le Japon. Il a élevé l'origami au rang des beaux arts. En tout, il a créé plus de 50 000 modèles, dont uniquement quelques centaines ont leurs diagrammes répartis dans ses 18 livres. Il fait des innovations techniques, comme le "pli humide". Dans cette technique le papier est humidifié avant de le plier, donnant au pliage un aspect sculpté. Il est reconnu comme ayant fait énormément dans le changement qui a permis à l'origami de devenir une forme d'art, par opposition à une discipline respectant les traditions.

Nombre de ses origamis ont été reproduits et schématisés par d'autres origamistes, ce qui avait surtout le don de fortement irriter Yoshizawa quand il était plus jeune. En vieillissant, il s'assagit comparé à cela et finit même par apprécier la compagnie de ses rivaux.

En 1983, l'empereur du Japon Hirohito l'élève à l'Ordre du Soleil Levant. En mars 1998, Yoshizawa est invité à exposer ses origamis au musée du Louvre. Il décède le 14 mars 2005, le jour de ses 94 ans.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : origami - yoshizawa - art - reconnu - japon - technique - fut - akira - 2005 - usine - tokyo - respectant - traditions - discipline - œuvre - éditée - plis - origamistes - livre - international -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Akira_Yoshizawa.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu