Barre de contrôle

Le plus gros frein à la standardisation de l'industrie graphique réside dans la subjectivité des jugements concernant la qualité d'une image.


Catégories :

Imprimerie

Extrait d'une gamme de contrôle

Le plus gros frein à la standardisation de l'industrie graphique réside dans la subjectivité des jugements concernant la qualité d'une image (trop rouge pour l'un, trop contrastée pour un autre).

Il est impératif pour rendre "industriel le processus d'impression d'établir un standard de la qualité : savoir ce qu'il est envisageable ou non d'exiger d'un imprimeur.

Ce (ou ces) standard une fois établi, il importe de créer un outil pour contrôler et maintenir la conformité à ce standard tout au long du processus.

C'est ainsi qu'on a créé la barre de contrôle, couramment nommées gamme de contrôle (mais cette terminologie peut prêter à confusion car une "gamme" sert à désigner aussi en PAO un nuancier de couleurs tramé mais aussi les "gammes progressives" (violette ou verte) que les imprimeurs réclamaient jadis pour guider leur travail), petit élément mesurable qui doit figurer autant sur l'épreuve contractuelle que sur le tirage d'impression et mesurable par tous ainsi qu'à tout moment.

Il existe plusieurs modèles de barres de contrôle proposés par des organismes internationaux spécialisés dans le contrôle et la standardisation de l'impression offset (GATF pour les États-Unis, FOGRA pour l'Allemagne, UGRA en Suisse ou System Brunner l'un des plus commun en Europe). Mais tous utilisent le même principe.

Une barre de contrôle comporte des petits éléments (généralement des carrés de 5 à 6 millimètres de côté ayant des fonctions différentes : mesurer la charge d'encre (densité maxi), l'élargissement du point de trame, le graissage des plaques, la superposition des encres (trapping), l'équilibre des gris, le doublage et même la contrefaçon occasionnellement. Il s'agit d'élément aplats et tramés ou encore bien plus complexes.

Ces petits pavés sont superposés et disposés en tronçons répétés.

Les barres doivent être positionnées de façon à couvrir toute la largeur de la feuille (laize) et le plus souvent du côté des pinces (en début d'encrage).

Pour les épreuves contractuelles (bon à tirer) au contraire on souhaite qu'elles soient compactes pour pouvoir peut-être accompagner chaque page si elles doivent être découpées.

Recherche sur Google Images :



"Barre de contrôle 4 ligne"

L'image ci-contre est extraite du site cerf-volant.ch

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (510 × 400 - 18 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : contrôle - gamme - barre - impression - standard - petit - élément - standardisation - qualité - processus - imprimeur - tramé - mesurable - épreuve - contractuelle - côté - encre - doivent -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Barre_de_contr%C3%B4le_(imprimerie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu