Bic

Le Groupe Bic est une société cotée en bourse fondée le 25 octobre 1945, dont le siège social se situe à Clichy en France.



Catégories :

Entreprise du CAC Mid 100 - Entreprise de fabrication française - Fabricant de matériel d'écriture - Matériel d'écriture - Marque du groupe Bic - Marque de France - Marque de matériel de bureau - Fabricant de matériel de bureau - Marque de briquet

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le produit que nous allons soumettre à Bic est un imperméable sous forme... Projet de création d'entreprise - ProPen : lancement d'un stylo... (source : oboulo)
Logo de Bic.

Logo de Bic
Création 1945
Fondateur (s)
Personnages clés Bruno Bich, Pdt du C. A.

Mario Guevara, Directeur général
François Bich, Directeur général délégué
Marie-Aimée Bich-Dufour, Directeur général délégué

Forme juridique Société anonyme
Slogan (s) «L'Éthique de Bic, selon Bruno Bich ne laisse pas transparaître de slogan précis. Les slogans sont nombreux pour chaque domaines et axé sur la sécurité, la confiance et le confort d'utilisation.»
Siège social Drapeau de France Clichy  (France)
Actionnaires Famille Bich (40 %)
Activité (s) Papeterie
Produit (s) Stylos
Briquets
Rasoirs
Téléphones mobiles
Site Web www. bicworld. com
Chiffre d'affaires 1 562 millions d'euros en 2009
1 420 millions d'euros en 2008
Résultat net 71, 5 millions d'euros en 2007

Le Groupe Bic est une société cotée en bourse fondée le 25 octobre 1945, dont le siège social se situe à Clichy en France. L'entreprise est essentiellement reconnue pour ses stylos qu'elle commercialise sous la marque Bic, Bic Kids ou Conté, mais elle produit aussi des rasoirs, des bateaux à voile, des briquets et des téléphones portables[1].

Histoire

Le 25 octobre 1945, la société PPA (Porte-plume, Porte-mines et Accessoires) commence en France ; Marcel Bich, ancien directeur de production d'une fabrique d'encre, en est le président DG et Édouard Buffard le Directeur de la production. L'entreprise s'installe dans une usine à Clichy et produit des pièces détachées de stylos plumes et porte mines.

L'entreprise rachète le brevet du stylos à bille découvert par le hongrois Lazlo Biro qui date de 1938 et lance, en 1950, le stylo à bille Cristal qui a été, depuis, vendu à plus de 100 milliards d'exemplaires et reste toujours le stylo le plus vendu dans le monde.

Pour pouvoir le vendre correctement et se différencier, la société prend le nom Bic en 1953. BIC est une version raccourcie et aisément identifiable et prononçable dans l'ensemble des langues du nom Bich.

Un Bic bleu.

Le développement international

En 1954, la société s'implante en Italie, en 1956 au Brésil, en 1957 au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Scandinavie, en 1958 aux États-Unis et au Moyen-Orient. En 1959, elle reprend Ballograf, société scandinave de stylos-bille et crayons. Bic arrive en Asie en 1997. Actuellement Bic est présent sur les cinq continents, dans plus de 162 pays.

Les articles de papeterie

Bic développe une ligne complète d'articles d'écriture (stylos à bille, rollers, feutres, portemines, surligneurs, marqueurs, crayons graphite). Elle prend en 1979 la société Conté, une marque de produits de dessin et de coloriage. Elle reprend en 1992 aux États-Unis la marque Wipe-Out et en Europe la marque Tipp-Ex en 1997, pour développer une gamme d'articles de correction et d'effaçage. Le groupe achète en 1997 la marque Sheaffer, fabricant d'articles d'écriture haut de gamme (stylos à plume, stylos à bille, portemines) et en 2004, Stypen, fabricant français de stylos-plume.

Bic a vendu 100 milliards de stylos en 2005 depuis 1950, ce qui représente suffisamment d'encre pour tracer une ligne jusqu'à Pluton, et en revenir, plus de 20 fois[2].

Les briquets

Briquet Bic.

En 1972, Bic diversifie son activité et commercialise son premier briquet. C'est un briquet à flamme réglable. La gamme s'agrandit avec la commercialisation de modèles de briquets différents (taille mini et slim), de briquets décorés et de briquets à allumage électronique. En 2000, Bic lance une gamme de briquets utilitaires conçus pour l'allumage des bougies, barbecues, cheminées,  etc. et d'étuis pour briquets en 2002.

Les parfums

Vers 1988, Bic tente de pénétrer dans le marché de la parfumerie, en vendant des petites bouteilles de parfum, dans les débits de tabac. Ce fut un échec, principalement dû au fait que l'image du luxe et de la séduction, liée aux parfums ne va pas de pair avec les produits jetables, les parfums furent retirés en 1991, malgré de bons blind tests [réf.  nécessaire].

Les rasoirs

En 1975, Bic lance son premier rasoir. C'est un rasoir monolame, non rechargeable. L'entreprise développe ensuite une gamme de rasoirs monolames et bilames, pour hommes et femmes, avec ou sans bandes lubrifiantes, avec tête fixe ou pivotante. En 2003 et 2004, Bic lance un rasoir 3 lames successivement pour hommes puis pour femmes. En 2009, Bic a lancé la gamme des rasoirs 5 lames et a fait l'un de ses meilleurs chiffres d'affaires sur les rasoirs qui ont précédé.

Le Bic Phone

Été 2008, Bic lance le Bic Phone. C'est un téléphone prêt à l'emploi disposant d'une heure de communication (carte SIM intégrée et batterie chargée), simple et accessible pour tous. Pour 49 euros, l'utilisateur pourra bénéficier de 60 minutes de communication dans les deux mois suivant l'achat. Par la suite, il devra retourner une photocopie de ses papiers d'identité pour utiliser l'heure entière de communication. Le chargeur, ainsi qu'un kit piéton donnant la possibilité de l'écoute de la radio, sont apportés. Existant en deux coloris, orange et vert il est distribué dans les tabac/presse, les gares, les aéroports, GMS[Quoi ?]… Ce portable, à contre-courant du marché actuel, découle d'un partenariat entre Bic et Orange, mais la fabrication est effectuée par Alcatel. Contrairement aux idées reçues, ce portable est non-jetable contrairement au Hop-on qui existe aux États-Unis[3]. L'utilisateur pourra ensuite recharger son Bic Phone avec les recharges présentes sur le marché.

Le logo BIC

Le premier logo de la société date de 1950. Les lettres BIC sont insérées dans un parallélogramme rouge arrondi.

Ancien logo de Bic.

En 1952 l'affichiste Raymond Savignac commence sa collaboration avec Bic et crée la campagne publicitaire «Elle court, elle court, la Pointe Bic». En 1961, il est à l'origine de la création du petit bonhomme Bic dans le cadre d'une nouvelle campagne publicitaire. Ce personnage représentant un petit écolier à tête de bille portant un stylo dans son dos était conçu pour attirer l'attention des enfants.

Le logo tel qu'il existe actuellement est créé l'année selon, en 1962. L'écolier est positionné devant les trois lettres BIC et le jaune et le noir deviennent les couleurs emblématiques du logo.

Logo orange de Bic.

Métiers

Bic produit et commercialise des articles de papeterie, des briquets et des rasoirs. L'entreprise est aussi diversifiée dans les articles de sports de glisse aquatique (filiale Bic Sport pour les planches de surf et les planches à voile surtout) et dans les objets promotionnels marqués (filiale Bic Graphic). C'est un groupe multinational implanté sur les 5 continents.

Direction de l'entreprise

Conseil de surveillance

Conseil d'administration

Président - BRUNO bich[4]
Administrateur indépendant - Pierre Vareille[4] Mario Guevara - directeur général

Comité exécutif

Données financières

En 2008, le chiffre d'affaire était de 1 420 millions d'euros.

Données boursières

Chronologie

Filmographie

Notes et références

  1. Le BicPhone, un mobile aussi simple que les stylos Bic, Site du Zéro, publié le 2 septembre 2008.
  2. Diagnostic marketing et financier du groupe Bic, oboulo. com, publié le 29 mars 2010.
  3. Après l'appareil photo jetable, le téléphone jetable : pratique mais durable ?, Le Portail Télécom et Média de Sia Conseil, publié en avril 2009.
  4. Dernières Nouvelles : 15 mai 2009 sur la version française du magazine de carrière ExecutiveBoard.

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bic - stylos - lancement - briquets - rasoirs - société - bille - bich - entreprise - gamme - directeur - france - produit - site - marque - uni - articles - logo - création - euros - 2008 - lance - états - lames - acquisition - général - téléphones - millions - 2009 - groupe -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bic.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu