Blackboard gras

Le Blackboard gras est une fonte de caractères où on retrouve certaines lettres avec une barre, oblique ou verticale, en double.


Catégories :

Unicode - Police d'écriture - Symbole mathématique

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les lettres en blackboard gras (ou lettres ajourées) sont particulièrement fréquemment utilisées pour représenter un ensemble, ... (source : fr.wikiversity)
  • Dans le fichier que je joins, je voudrais mettre en gras... Il y aussi des packages pour les caractères «blackboard» en gras.... [Résolu] Lettres grecques en gras... [Résolu] Symboles grecs (style gras et droit)... (source : forum.mathematex)
  • Pour obtenir une police calligraphique pour les lettres majuscules (qui est comparable à ... Pour obtenir des symboles en gras, par exemple un \alpha... dans mathbb est l'abréviation de bold- blackboard car ce type de police peut servir à ... (source : lyx.fr.pagesperso-orange)
Un exemple de lettres en Blackboard gras.

Le Blackboard gras est une fonte de caractères où on retrouve certaines lettres avec une barre, oblique ou verticale, en double. Elle est régulièrement utilisée dans les textes de mathématiques et de physique. Les symboles décrivent le plus souvent des ensembles de nombres.

TeX, le logiciel le plus utilisé pour produire des textes mathématiques, ne vient pas avec cette fonte de caractères, mais l'AMS apporte le jeu de caractères. A titre d'exemple, le R en Blackboard gras s'écrit \mathbb{R} tant en mode texte qu'en mode mathématique.

En Unicode, quelques caractères Blackboard gras (C, H, N, P, Q, R et Z) sont disponibles dans le BMP (2100–214F). Le symbole C, par exemple, est nommé «DOUBLE-STRUCK CAPITAL C». Les autres caractères apparaissent en dehors du BMP, de U+1D538 à U+1D550 (lettres majuscules, en excluant ceux déjà présents dans le BMP), de U+1D552 à U+1D56B (lettres minuscules) et de U+1D7D8 à U+1D7E1 (chiffres). Étant en dehors du BMP, ils sont rarement disponibles.

Historique

Dans certains textes, ces symboles sont simplement mis en gras. Le Blackboard gras trouve son origine dans les tentatives d'écrire des lettres en gras sur des tableaux (blackboards en anglais) dans l'objectif de les distinguer des autres symboles.

Une rumeur affirme que Nicolas Bourbaki, un groupe de mathématiciens français, a introduit ces symboles. Il y a plusieurs raisons qui militent contre :

  1. Ces symboles n'apparaissent pas dans les livres publiés par Bourbaki (ce sont des symboles en noirs uniquement) avant ou au début de la période où ils apparaissent dans les textes mathématiques. Par exemple dans les publications de l'Université Princeton, ces lettres étaient barrées (un I barrait le R et le C), tout comme dans l'ouvrage typographié de Gunning et Rossi sur les variables complexes.
  2. Jean-Pierre Serre, membre de Bourbaki, s'est publiquement opposé à son utilisation ailleurs que sur un tableau.

Exemples

Le tableau suivant montre les symboles les plus souvent utilisés.

La première colonne montre la lettre telle que rendue en LaTeX. La seconde contient le code Unicode. La troisième montre le symbole même, qui s'affiche correctement si le navigateur Web supporte Unicode et qu'il a accès à une bibliothèque de caractères appropriée (si ce n'est pas le cas, voir Aide :Unicode). La quatrième donne l'usage le plus habituel en mathématiques.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : symboles - gras - lettres - blackboard - caractères - textes - mathématiques - unicode - bmp - apparaissent - bourbaki - montre - fonte - double - mode - disponibles - dehors - tableau - encodage -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Blackboard_gras.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu