Craie

La craie est une roche sédimentaire contenant presque exclusivement du carbonate de calcium CaCO 3 et légèrement d'argile.


Catégories :

Matériel de peinture - Matériel d'écriture - Roche sédimentaire - Sédimentologie - Outil de dessin

Définitions :

  • Roche sédimentaire de couleur blanche, constituée principalement de carbonate de calcium provenant des coquilles de microorganismes vivant au crétacé; Morceau de calcaire taillé en bâtonnet et utilisé pour écrire sur un tableau noir (source : fr.wiktionary)
  • Calcaire blanc, qui entre dans la composition des préparations et des enduits à l'eau ainsi qu'à la colle. (source : artiste.free)
  • Roche sédimentaire calcaire, à grain fin et pulvérulente, constituée à partir des coquilles calcaires d'organismes microscopiques végétaux (algues) ou animaux. (source : pagesperso-orange)
Falaises de craie à Étretat
Falaises du Cap Blanc-Nez (Pas-de-Calais, France)
Falaises anglaises "White Cliff", près de Douvres, donnant sur le pas de Calais en face du Cap Blanc-Nez
Anciennes carrières souterraines de craie à Meudon (Hauts-de-Seine, France)

La craie est une roche sédimentaire contenant presque exclusivement du carbonate de calcium CaCO3 et légèrement d'argile. La craie est perméable, poreuse et friable.

La craie est un calcaire légèrement spécifique. Le plus souvent particulièrement pure, elle peut cependant être marneuse (quand le calcaire et l'argile sont en proportions environ identiques), glauconieuse (si elle contient de la glauconie), dolomitique (si elle contient des recristallisations de dolomite comme dans la craie de Vernon), à silex, etc.

Le tuffeau est de la craie micacée ou sableuse à grain fin, de couleur blanche ou crème quelquefois jaunâtre, contenant quelques paillettes de mica blanc (muscovite).

Origine

La craie s'est constituée par accumulation de squelettes de microorganismes marins, coccolithes principalement, à l'époque géologique du Crétacé auquel elle a donné son nom. À ce titre, la craie fait partie des puits de carbone géologiques et elle joue un rôle important pour le cycle du calcium. Au cours du Crétacé supérieur (entre -100 et -65 millions d'années), d'importantes couches de craie se sont déposées sur l'actuel Bassin parisien.

Les couches de craie sont fréquemment des aquifères. Il en est ainsi de la nappe phréatique de l'Artois ou de celle, gigantesque, de la Beauce qui couvre 9 000 km².

Utilisations

Dans le nord de la France les hommes préhistoriques ont creusé la craie pour en retirer de gros nodules de silex noir.
La craie a ensuite été exploitée pour produire des pierres de taille, pour alimenter les fours à chaux ou apporter les mœllons qui garnissaient l'intérieur des murailles de fortifications (Citadelle de Lille par exemple). C'est l'origine des catiches du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie.
La craie a aussi été utilisée comme amendement pour les champs.
Et enfin, la craie comme roche a abrité la nappe de la craie, l'une des plus grandes nappes phréatiques (aquifère) d'Europe, qui alimente en eau des millions de personnes du nord du bassin parisien à la Belgique.


La craie pure du crétacé est utilisée comme matériel de peinture. Plus ou moins grasse ou sèche, elle se présente en bâtonnets ou sous la forme de parallélépipèdes. Elle est le plus souvent appliquée directement sur le papier. Les craies grises sont fréquemment utilisées pour des esquisses, alors que les craies colorées permettent un travail assez proche des pastels à l'huile.

La craie s'emploie aussi au billard pour empêcher le glissement de l'extrémité de la queue sur la boule frappée, donnant la possibilité d'ainsi de lui donner des effets.

Matériaux ressemblant à de la craie

Article connexe : Bâton de craie.

La craie a été utilisée sous forme de bâtons pour écrire sur les tableaux noirs des salles de classe dans les écoles. Actuellement, les craies utilisées pour l'enseignement sont faites de plâtre, lui-même réalisé à partir du gypse qui est une roche saline, additionnée de pigments pour les craies de couleur.

La craie des tailleurs est à base de talc.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Notes

Recherche sur Google Images :



"Falaises de craies sur l'île"

L'image ci-contre est extraite du site blog-bjl.bjl-multimedia.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (800 × 1007 - 330 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : craie - école - falaises - blanc - calais - france - roche - crétacé - nappe - nord - cap - nez - donnant - contenant - calcium - légèrement - argile - calcaire - pure - contient -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Craie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu