Édition littéraire

L'édition littéraire consiste à choisir des textes, les imprimer et les commercialiser. Les textes peuvent être anciens ou modernes, des originaux ou des commandes.


Catégories :

Philologie - Édition

Recherche sur Google Images :


Source image : francois.escoffier94.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Or, «si l'édition littéraire représente en effet à peine un cinquième.... L'ennemi véritable de l'édition littéraire c'est l'édition sans... (source : fabula)
  • Édition et vie littéraire rassemble des textes et des documents qui permettent de découvrir le travail des éditeurs et d'une façon plus générale... (source : lekti-ecriture)

L'édition littéraire consiste à choisir des textes, les imprimer et les commercialiser. Les textes peuvent être anciens ou modernes, des originaux ou des commandes. Le support est en grande majorité le papier et le livre.

Choix des textes

L'éditeur choisit, parmi les «tapuscrits» qui lui sont soumis, des ouvrages auparavant édités, des ouvrages édités en d'autres langues, ou encore des ouvrages de commande, les œuvres qui correspondent à la ligne éditoriale de sa (ou ses) collections. Après éventuelles corrections, il communique le texte à un imprimeur en convenant des caractéristiques techniques du livre et du nombre d'exemplaires à imprimer.

L'éditeur prend la majeure partie du risque financier de l'édition. Les bénéfices vont essentiellement au diffuseur et au distributeur du livre, qui sont chargés, pour le premier, de démarcher les libraires et de prendre leurs commandes, pour le second, d'acheminer les livres aux librairies, pour honorer les commandes prises par le premier. Ces opérations coûtent à l'éditeur entre 50 et 60% du chiffre d'affaires dégagé par le livre. Le reste du chiffre d'affaires va à l'auteur (environ 10%, ce chiffre part largement plus bas, aux alentours de 6% pour les illustrés, et peut atteindre 20% ou alors plus pour les meilleures ventes) ainsi qu'à l'éditeur, qui peut ainsi rémunérer, hormis ses salariés (assistants d'édition, attachés de presse, chargés de fabrication, maquettiste, etc. ), toute la chaîne du travail du livre (imprimeurs, correcteurs, photographes freelance, peut-être documentalistes, etc. ).

C'est l'éditeur qui coordonne le parcours de la «chaîne du livre» et , fréquemment, qui établit aussi le programme financier intégrant les coûts prévus et les gains espérés, comme dans n'importe quelle entreprise.

Par la suite, l'éditeur confie le destin du livre au diffuseur et au distributeur qui eux-mêmes s'en remettent aux soins du libraire.

A noter qu'on qualifie d'éditeur, la personne qui effectue le travail éditorial et dirige des collections (et pas uniquement le directeur de la maison d'édition). Les éditeurs sont salariés d'une maison d'édition ou sous contrat avec elle .

La «chaîne du Livre»

Occasionnellement la responsabilité de la maquette est confiée à de véritables artistes qui disposent d'une grande liberté de création (Pierre Faucheux, Massin).

Une autre forme de commercialisation est le club de livres ou un éditeur contacte par lettre circulaire des adhérents connus ou potentiels, leur propose l'achat d'un nombre donné de livres par mois qui leur sont adressés par voie postale.

Activité intellectuelle

Dans des domaines comme la paléographie, l'épigraphie et la philologie, l'éditeur retrouve son sens premier : il est celui qui propose l'édition critique d'un texte, c'est-à-dire dans une version écrite, amendée, retouchée, corrigée et fréquemment annotée sur un support moderne. Le plus souvent ancien, le texte est fréquemment d'une lecture directe ardue ou alors impossible au commun : par exemple, le texte est dans une écriture ancienne complexe à déchiffrer, il ne subsiste qu'à l'état manuscrit, l'ou les copies sont trop anciennes et précieuses pour être aisément consultées ou encore le texte est connu sous plusieurs versions.

Pour plus de détails sur le processus d'édition philologique, consulter paléographie (la transcription des textes anciens étant le plus fréquemment la démarche préalable à toute édition critique).

Dans un sens plus large lié au précédent, l'éditeur est celui qui modifie un texte moderne pour le rendre plus accessible ou utilisable dans un contexte donné, par l'ajout de paratexte, par des coupes, etc.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : éditeur - livre - auteur - édition - textes - ouvrages - libraires - commandes - diffuseur - fois - euros - œuvres - imprimeur - ventes - chaîne - contrat - avance - partie - prises - chiffre - maison - manuscrit - nomme - percevra - 1000 - impression - questions - paris -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89dition_(document).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu