Électrophotographie

L'électrophotographie ou xérographie est un procédé d'impression dont le principe général est compris par Jean-Jacques Trillat en 1935.


Catégories :

Imprimerie

Recherche sur Google Images :


Source image : cerig.efpg.inpg.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Impression jet d'encre. Le procédé piézo-électrique est le plus développé... L'électrophotographie est la technologie de production d'images utilisée pour... (source : camille.sochon.free)
  • Appelée toujours Xerographie, l'électrophotographie est un procédé d'impression originellement photographique (analogique) mais désormais numérique.... (source : colourlink)
  • Appelée toujours Xerographie, l'électrophotographie est un procédé d'impression originellement photographique (analogique) mais désormais numérique.... (source : ckale)

L'électrophotographie ou xérographie est un procédé d'impression dont le principe général est compris par Jean-Jacques Trillat en 1935. Il est découvert par Chester Carlson   (en) le 22 octobre 1938, qui le brevètera le 6 octobre 1942. Cette technique sera industrialisée par la société Haloid, renommée ensuite Xerox. Ce procédé est aujourd'hui utilisé dans les imprimantes laser pour ordinateurs.

Le cylindre d'impression est recouvert d'un polymère photoconducteur spécial qui était originellement chargé en électricité statique par un système haute tension nommé corotron, scorotron ou corona (procédé producteur d'ozone abandonné au profit de rouleaux de charge en caoutchouc conducteur). Ce photoconducteur (tambour) est exposé à une lumière laser pour former l'image à imprimer. Les parties exposées à la lumière se déchargent. De l'encre en poudre (toner) ou liquide est déposée sur le cylindre d'impression, elle est attirée sur les parties déchargées et repoussée par les autres. L'encre liquide donne une meilleure qualité car elle sert à transférer plus de particules pour une même masse. L'encre est ensuite transférée directement ou via un blanchet sur le support d'impression, lui-même chargé en électricité statique, chauffé et pressé pour fixer définitivement l'encre par polymérisation (encre liquide) ou par fusion (toner). Sur certains modèles, le four est enduit d'une fine couche d'huile de silicone. En fin de cycle, le cylindre d'impression est débarrassé des résidus d'encre et rechargé en électricité pour commencer le cycle d'impression suivant.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : encre - impression - procédé - imprimantes - laser - cylindre - électricité - liquide - photoconducteur - chargé - statique - lumière - parties - toner - cycle -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectrophotographie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu