International Color Consortium

L'International Color Consortium fut constitué en 1993 d'une association de huit professionnels de l'industrie, dans l'objectif de créer un dispositif universel de gestion des couleurs qui fonctionnerait de manière transparente quels que soient...


Catégories :

Couleur - Normes et standards informatiques - Imprimerie

Recherche sur Google Images :


Source image : oceanpower.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le profil ICC (International Color Consortium) est .... ColorSync est le dispositif de gestion des couleurs de Apple Corporation et est une fonction qui permet... (source : support.sharp.net)
  • ICC (International Color Consortium) est un organisme international qui travaille sur la mise en place de normes pour la gestion des couleurs et les profils... (source : soft-download.nikon-image)

L'International Color Consortium (Comité International de la Couleur) fut constitué en 1993 d'une association de huit professionnels de l'industrie, dans l'objectif de créer un dispositif universel de gestion des couleurs qui fonctionnerait de manière transparente quels que soient la technologie du périphérique informatique, le système d'exploitation et le logiciel utilisés.

La norme ICC, aujourd'hui dans sa quatrième version, sert à garantir la fidélité de la vision colorée des images lors des transitions entre différents logiciels, de la création à l'impression photographique (ou l'utilisation finale) de l'image.

Le principe utilisé par ICC pour transférer les couleurs d'un périphérique informatique à un autre, à vision colorée égale, repose en premier lieu sur la trivariance visuelle et la première loi de Grassmann qui déclare que toute couleur peut être obtenue à partir de trois couleurs primaires. On considère que chaque périphérique informatique possède son propre dispositif de couleurs primaires qui définit son profil. En second lieu, pour perfectionner la qualité du transfert des couleurs de l'image on applique le modèle d'apparence des couleurs CIECAM, proposé par la CIE, qui prend en compte les effets d'adaptation chromatique due aux contrastes génèrés par des couleurs différentes superposées et les proportions et situations des différentes surfaces colorées sur l'image.

Si l'application des profils ICC conduit à une bonne identité de vision des couleurs d'une même image produite par deux périphériques informatiques différents, c'est aux dépens d'une certaine distorsion des couleurs de cette image. Ce constat conduit à introduire une nouvelle notion de colorimétrie qu'on peut qualifier de colorimétrie d'apparence pour la différencier de la colorimétrie industrielle qui ne prend en compte que la couleur d'une surface indépendamment de la couleur des autres surfaces qui l'entourent.

Les huit membres fondateurs

Membres réguliers (extrait)

Membres honoraires

Liens externes

International Color Consortium

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : couleur - corporation - inc - images - international - périphérique - informatique - membres - color - icc - vision - colorée - surfaces - colorimétrie - americas - ltd - consortium - huit - dispositif - logiciel -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/International_Color_Consortium.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu