Marque utilisée comme nom

Une marque utilisée comme nom ou nom de marque générique est une marque déposée qui, dans l'usage courant ou alors familier, est fréquemment utilisée pour désigner un type donné de produit ou de service.


Catégories :

Étymon - Liste en rapport avec la linguistique - Langue française - Marque générique

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Message Sujet : Marques utilisées comme noms Sam 3 Juin - 15 :24... Cointreau, Pierrade et Williamine refusent toute utilisation générique de ces mots.... (source : forum-francophone.bbactif)

Une marque utilisée comme nom ou nom de marque générique est une marque déposée qui, dans l'usage courant ou alors familier, est fréquemment utilisée pour désigner un type donné de produit ou de service.

Quand une marque — qui est un nom propre — devient un nom commun ou remplace le nom commun préexistant, cette marque est devenue générique et éponyme. C'est un cas spécifique d'antonomase du nom propre. Escalator ou Botox[1], en sont des exemples classiques tout comme, il y a quelques années, Frigidaire.

Conséquences juridiques

En France, selon l'article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle[2], le titulaire d'une marque encourt la déchéance de ses droits sur cette marque devenue de son fait l'expression usuelle dans le commerce des produits et services couverts par cette marque. C'est à ce titre que les propriétaires de certaines de ces marques refusent toute utilisation générique de ces mots. Les marques ayant clairement signifié leur opposition à de tels usages sont signalées par un astérisque précédant leur nom renvoyant à cet avertissement.

Causes

Un nom de marque devient typiquement générique quand les produits ou les services avec lesquels il est associé dominent le marché ou l'esprit des consommateurs. Une marque peut cependant devenir générique sans détenir une part de marché significative, à travers des mécanismes comme le marketing viral ou parce que son nom est plus simple que le nom générique correspondant (exemple : Kleenex pour mouchoir en papier).

Linguistique

Leur usage est-il correct ?

Il n'y a pas à proprement parler de faute à l'usage de ces noms, et le choix est laissé à l'auteur selon le niveau linguistique de son écrit, sauf quand le propriétaire de la marque s'est clairement opposé à cet usage (comme Pédalo).

Un tel emploi correspond à la figure de style de la synecdoque en rhétorique.

Nom commun ou nom propre ?

Plusieurs codes typographiques, les dictionnaires Larousse, l'encyclopédie Universalis écrivent ces mots avec une majuscule d'origine, et considèrent ces mots comme invariables en nombre, à l'instar de noms propres.

Cependant, certains noms finissent par passer dans la langue commune et se retrouvent typographiés avec une minuscule, comme c'est le cas dans les dictionnaires Le Robert ou TLFi.

Il est habituel de voir ces noms accompagnés d'un caractère signalant qu'il s'agit d'une marque (par exemple : Caddie® ou Botox®). C'est une convention anglo-saxonne (® pour registered, TM pour trade mark). En droit français, il n'existe pas de symbole spécifique pour identifier une marque, elle dispose de la même protection juridique qu'elle ait ou non un symbole identificateur.

Certains insistent par contre sur le fait que de nombreux noms de marques sont en fait la privatisation par une compagnie d'un nom commun préexistant (exemple du «Caddie» de supermarché, reconnu désormais comme la propriété d'une marque, tandis que ce mot est bien postérieur au «caddie» de golf dont il est dérivé).

Enfin il peut arriver que le nom déposé utilisé soit si totalement assimilé dans la langue courante et son origine oubliée que même sa forme en est modifiée par l'usage, par exemple Durit qui est devenu une durite, forme acceptée par les dictionnaires.

Liste

L'objectif de cette section est de lister les marques et noms déposés utilisés comme noms communs avec, entre parenthèses, un terme de substitution s'il existe.

Cette liste, non exhaustive et qui est à enrichir au coup par coup, sert à donner le choix entre le terme répandu, dont l'usage à l'écrit peut se révéler critiquable occasionnellement, et le substantif ou groupe de mots équivalents.

Certaines marques désignant totalement le produit n'ont pas à être listées dans cette page (par exemple : Monopoly ou Scrabble sont des jeux bien définis, Airbus ou Bœing ne sont pas employés pour désigner des avions de n'importe quel constructeur, etc. ).


A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

  • Kalachnikov (fusil mitrailleur)
  • Kärcher (nettoyeur haute pression)
  • Kardex (armoire dynamique/système de stockage)
  • Kerdane (pétrole désaromatisé)
  • Kevlar (fibre aramide)

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Note

  1. Arrêt de jurisprudence pour Botox sur le site Légifrance
  2. Article L714-6 du Code de la propriété intellectuelle, sur Légifrance.
  3. Les noms de ces marques ont fréquemment été utilisés de manière générique à une époque antérieure, mais avec la montée en puissance de concurrents, ils ne sont plus désormais confondus avec ceux des produits ou services équivalents.

Voir aussi

Bibliographie

Lien externe

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : marque - nom - générique - produit - usage - papier - service - propre - commun - propriété - mots - ruban - fibres - plastiques - télétexte - colle - chariot - disque - baladeur - jeu - téléphone - ordinateur -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Marques_utilis%C3%A9es_comme_noms.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu