Metafont

Metafont est un langage utilisé pour composer des polices matricielles.


Catégories :

TeX - Logiciel de manipulation de fontes

Recherche sur Google Images :


Source image : commons.wikimedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Qu'il s'agisse de manipulation de fichiers et de dossiers, de gestion de ... lieu l'ensemble des points fondamentaux de la compo sition avec LATEX : chaîne de .... Le rôle de METAFONT est à la fois de créer des polices de caractères - y... (source : bdesgraupes.pagesperso-orange)
  • autre caractéristique empruntée `a mEtaFoNt est la possibilité de résoudre les ... On se référera `a cette unité de mesure par défaut comme un point POSTSCRIPT... Si le répertoire standard de macros TEX contient un fichier... (source : melusine.eu)
  • Une autre caractéristique empruntée à METAFONT est la possibilité de ... unité de mesure par défaut comme un point POSTSCRIPT pour le distinguer du point... Un fichier source METAPOST contient normalement une succession de paires be-... (source : )
METAFONT
METAFONT logo.svg
Développeur Donald Knuth
Dernière version
Environnement Multiplate-forme

Metafont est un langage utilisé pour composer des polices matricielles.

Ce langage a été conçu par Donald Knuth et est membre du célèbre dispositif de composition TEX. Ce langage comprend des instructions graphiques et sa syntaxe de base est comparable à celle des langages de la famille Algol. Une caractéristique de Metafont est de donner la possibilité de définir les contours des caractères avec des relations géométriques puissantes; par exemple, un point peut être défini comme l'intersection d'un segment de droite et d'une courbe de Bézier. Des instructions permettent d'effectuer des homothéties, des rotations, des symétries, des translations etc. Metafont interprète ces instructions positionnées dans un fichier source d'extension. mf et génère un fichier d'image d'extension. gf (generic font) contenant la police et ce dernier peut être compressé en un fichier d'extension. pk (packed) à l'aide du programme GFtoPK. Metafont peut aussi produire un fichier d'extension. tfm (TeX Font Metric) d'informations métriques d'une police.

Metafont est le plus fréquemment nommé sans demande directe de l'utilisateur. Les fichiers au format DVI ne contiennent que des références aux polices de caractères, plutôt que des références à la totalité des points ou des vecteurs constituant un caractère, c'est-à-dire à son œil. D'autres formats comme le PostScript, ne se limitent pas à de telles références. En conséquence, les œils doivent être consultés l'ensemble des fois qu'une demande est faite de visualiser, d'imprimer ou de convertir un fichier DVI. La majorité des distributions de TEX sont configurées de sorte que, l'ensemble des polices indisponibles dans la résolution exigée lors du traitement, soient produites par des appels à Metafont. Les œils sont alors stockés dans des fichiers pour leur réutilisation ultérieure.

D'autre part, Metafont est parfois utilisé pour produire n'importe quel type de graphique et non seulement des caractères. Cependant, MetaPost est préféré pour créer des illustrations avancées, parce qu'il a la possibilité de produire du PostScript.

Voici un petit exemple du Metafont-Logofont :

1: beginlogochar("F",14);
2: x1=x2=x3=leftstemloc;
3: x4=w-x1+ho; x5=x4-xgap;
4: y2=y5; y3=y4; bot y1=-o;
5: top y3=h; y2=barheight;
6: draw z1--z3--z4; draw z2--z5;
7: labels(1,2,3,4,5); endchar;

Dans un premier temps, les coordonnées des points qui définissent F, sont calculées.
La ligne 1 définit un nouveau symbole ayant comme nom F et comme code 14.
Les abscisses des points 1, 2 et 3 sont initialisées à leftstemloc, une valeur qui indique la position de la ligne gauche.
La ligne 3 définit x4 de telle sorte que le point 4 se trouve à la même distance du bord droit, que le point 1 du bord gauche.
Dans la ligne 6, les points 1, 3 et 4 sont joints par des segments de droite (segment vertical gauche et segment horizontal supérieur du F). Par la suite les points 2 et 5 sont joints (petite ligne horizontale dans le milieu du F).

Références

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : metafont - point - fichier - polices - ligne - donald - knuth - langage - caractères - segment - extension - références - isbn - instructions - produire - œil - gauche - graphiques - possibilité - droite -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Metafont.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu