Monument de la paix des enfants

Le monument de la paix des enfants est un monument pour la paix pour commémorer Sadako Sasaki et les milliers d'enfants victimes du bombardement atomique d'Hiroshima, et est localisé dans le parc mémorial de la paix lui-même dans la ville d'Hiroshima.



Catégories :

Monument japonais - Préfecture de Hiroshima - Bombardements atomiques de 1945 - Origami - Papier - Matériel d'écriture

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Grue en papier Vocaloid: VY1 Le monument de la paix des enfants (japonais : ??????, genbaku no ko no zō, littéralement "Statue des ... (source : seaflog)
  • Le Mémorial National de la Paix pour les victimes de la bombe atomique.... A l'intérieur du Parc un monument spécial est dédié aux enfants victimes de la bombe. Il représente une jeune fille et une grue (l'oiseau) ; c'est un hommage... (source : nezumi.dumousseau.free)
  • ... Vient ensuite le très beau monument de la paix dédié aux enfants. Il a un attrait tout spécifique : il est entièrement couvert de grues en ... (source : experience-japon.over-blog)

34° 23′ 39″ N 132° 27′ 10″ E / 34.39414, 132.45277

Monument de la paix des enfants

Le monument de la paix des enfants (japonais : ??????, genbaku no ko no zō, littéralement "Statue des enfants de la bombe atomique") est un monument pour la paix pour commémorer Sadako Sasaki et les milliers d'enfants victimes du bombardement atomique d'Hiroshima, et est localisé dans le parc mémorial de la paix lui-même dans la ville d'Hiroshima. Réalisé par les artistes Kazuo Kikuchi et Kiyoshi Ikebe, le monument a été construit en utilisant l'argent provenant d'une campagne de collecte de fond menée par les écoliers japonais dont les camarades de classe de Sadako, avec la principale statue intitulée l'enfant Bombe A qui a été dévoilée le 5 mai 1958 (le jour des enfants au Japon). Sadako est immortalisée tout en haut du monument, où elle tient dans ses mains une grue. Des milliers de grues en papier du monde entier sont déposées quotidiennement autour du monument, car selon une ancienne tradition japonaise celui qui plie un millier de grues peut avoir son souhait exaucé. Ces origamis qui servent de symbole aux enfants qui les réalisent ainsi qu'à ceux qui visitent le monument pour signifier leur souhait d'un monde sans guerre nucléaire, a été relié au monument par le fait que Sadako est morte suite à une leucémie induite par les irradiations, avant qu'elle n'ait pu faire une grue en papier elle-même. Sous la principale structure se trouve une grue en bronze qui fonctionne comme un carillon à vent lorsqu'elle est poussée contre une cloche de la paix respectant les traditions sur laquelle elle est suspendue, les deux objets ayant été donnés par le lauréat du prix Nobel en physique Hideki Yukawa.

Statue sœur

Le monument inspira la réalisation d'une statue sœur réalisée et financée au Nouveau-Mexique, l'état où la bombe d'Hiroshima avait été élaborée. La statue sœur a été dévoilée à Albuquerque en 1995, le 50e anniversaire du bombardement.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : monument - enfants - grue - paix - statue - sadako - hiroshima - bombe - atomique - milliers - bombardement - papier - sœur - japonais - sasaki - principale - dévoilée - tradition - souhait -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_de_la_paix_des_enfants.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu