Papeteries de Clairefontaine

Les Papeteries de Clairefontaine est une société française de papeterie fondée en 1858 dans les Vosges à Étival-Clairefontaine.



Catégories :

Entreprise papetière française - Entreprise papetière - Industrie papetière - Papier - Matériel d'écriture - Entreprise en Lorraine

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le spécialiste pour la grande distribution européenne, une société du groupe Exacompta- Clairefontaine. (source : clairefontaine)
  • Toutes les deux restent des entreprises familiales qui convoitent la suprématie du marché de la papeterie. Exacompta- Clairefontaine et le groupe Hamelin... (source : journaldunet)
  • Papeteries de Clairefontaine, Groupe Exacompta Clairefontaine - Producteurs de pâte, de pâte mécanique, de papier et de carton - Transformateurs de papier... (source : paper-world)
Logo de Papeteries de Clairefontaine

Logo de Papeteries de Clairefontaine
Création 1858
Fondateur (s) Jean-Baptiste Bichelberger
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Drapeau de France Étival-Clairefontaine  (France)
Direction Jean-Marie Nusse
Activité (s) papeterie
Société mère
Site Web www. clairefontaine. com

Les Papeteries de Clairefontaine est une société française de papeterie fondée en 1858 dans les Vosges à Étival-Clairefontaine. Elle est membre du groupe Exacompta Clairefontaine.

Le siège du groupe Exacompta-Clairefontaine à Paris, quai de Jemmapes

Histoire

C'est en 1858 que Jean-Baptiste Bichelberger fonde les papeteries de Clairefontaine et crée la première usine du futur groupe dans les Vosges à Étival-Clairefontaine, qu'il promouvra jusqu'à sa mort en 1877. Paul Bichelberger, avec Émile Champon, introduit l'utilisation du bois comme matière première. Les premières enveloppes et cahiers sont alors fabriqués.

De 1904 à 1914, l'entreprise grandit et son effectif dépasse les 1 100 personnes à l'aube de la Première Guerre mondiale. En 1919, Léon Daridan fait redémarrer l'activité et sera aussi le reconstructeur de l'usine après la Deuxième Guerre mondiale.

De 1950 à 1971, Clairefontaine connaît une forte croissance grâce à la modernisation de ses machines à papier sous la direction de Charles Nusse. L'entreprise lui doit aussi son célèbre logo.

En 1997, Clairefontaine rachète la marque Rhodia pour créer le groupe Clairefontaine-Rhodia [1].

En 2010, le groupe est dirigé par Jean-Marie Nusse, et la société propose plus de 3 000 produits. Il produit toujours elle-même son propre papier pour tous ses produits.

Chiffres

L'usine d'Étival-Clairefontaine

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. Un peu d'histoire sur bloc-rhodia. com. Consulté le 28 août 2010

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : clairefontaine - papeteries - groupe - jean - société - étival - première - 1858 - bichelberger - nusse - usine - entreprise - rhodia - produits - millions - euros - logo - baptiste - siège - direction -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Papeteries_de_Clairefontaine.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu