Pinceau

Le pinceau est un instrument de peinture et d'écriture composé d'un manche ou hanpe pourvue à son extrémité d'une touffe de poils maintenue grâce à une virole.


Catégories :

Matériel de peinture - Matériel d'écriture

Recherche sur Google Images :


Source image : tableau-vivant.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les critères de choix d'un bon pinceau. Un pinceau se compose de 3 parties : Le garnissage ou poils, ; la virole, ; le manche.... (source : peinture.comprendrechoisir)
  • Ce pinceau est aussi utilisé pour appliquer des hydrofuges ou des fixateurs.... Les pinceaux en poils de soie de porc ou de sanglier sont de meilleure... (source : linternaute)
  • C'est le poil pour pinceau le plus fin. Sous ce terme, il existe plusieurs... long (la sortie du pinceau est le double de sa largeur)  : pour les fonds, ... (source : raphael)
Pinceaux de différents poils, tailles et formes.

Le pinceau (du latin peniculus petite queue) est un instrument de peinture et d'écriture composé d'un manche ou hanpe (en bois, bambou ou plastique) pourvue à son extrémité d'une touffe de poils maintenue grâce à une virole. Avant la naissance de la virole métallique, les poils étaient maintenus grâce à une plume ligaturée par du fil en laiton : on trouve ces pinceaux, particulièrement populaires, sous l'appellation de pinceau'monté sur plume'.

Le pinceau permet de étaler la matière picturale (peinture ou encre) sur le support (papier, toile). Il est aussi utile pour appliquer un enduit ou un vernis sur les mêmes supports : on se sert alors du spalter. Pour la peinture à l'huile ou à l'acrylique, on parle plutôt de brosse.

Il est utilisé en peinture, illustration, dessin et en calligraphie, européenne ou chinoise. L'appellation chinoise du pinceau en pinyin est máobĭ, littéralement «crayon à poils».

Composition

1. Manche 2. Virole 3. Touffe

Un pinceau se compose de 3 éléments :

Les poils

La qualité et spécificité d'un pinceau dépend de la nature des poils de sa touffe. Ces poils présentent en effet différentes caractéristiques (dureté, souplesse, nervosité, absorption…) et sont appropriés à des usages différents. Actuellement, les fibres synthétiques tentent d'imiter les qualités des poils naturels.

Poils fins

Pinceaux en martre Kolinsky

Autres poils naturels

Les soies de porc

Elles se définissent par leur fermeté, leur élasticité et leur résistance.
Contrairement aux poils fins, l'extrémité d'une soie est à fleur multiple (comme une fourche) et non unique. Elle va par conséquent bien retenir la matière pâteuse et l'étaler de manière uniforme, d'où son utilisation fréquente dans les techniques à l'huile et acrylique.
La soie est naturellement courbée ou cambrée, ce qui permet aussi une bonne accroche et un bon contrôle de la pâte.

Fibres synthétiques

Les premiers pinceaux en fibres artificielles furent les pinceaux en nylon blanc, particulièrement fermes et peu élastiques. Depuis, d'autres fibres, toujours des dérivées de polyamide, ont fait leur apparition. On dispose actuellement d'une grande variétés de fibres en termes de souplesse et de fermeté. Les fabricants proposent aussi des mélanges synthétique/naturels.

Chaque fabricant a mis au point ses propres fibres synthétiques : Kaërell (Raphaël), Nova (Da Vinci), Orion (Pébéo).

Les pinceaux de calligraphie

Pinceaux chinois

Le pinceau de calligraphie chinoise absorbe le mélange d'encre et d'eau, et est autant utilisé pour la calligraphie que pour les lavis dans la peinture respectant les traditions d'Extrême-Orient.

Les tailles

Il existe différentes classifications de tailles selon les fabricants, selon le diamètre de la touffe.

Les formes

De gauche à droite : rond, plat long, plat court ou carré, usé bombé ou langue de chat, éventail, biseauté, mouilleur, herbe folle ou filet

Les pinceaux ont différentes tailles et formes selon l'utilisation qu'on veut en faire : plats, ronds, en éventail, etc.

Variantes

Fude pen, stylo-pinceau japonais

D'autres outils peuvent servir, à l'instar du pinceau, à étaler la matière picturale :

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : poils - pinceaux - pinceau - calligraphie - fibres - synthétiques - peinture - chinoise - martre - plume - tailles - touffe - naturels - fins - virole - particulièrement - matière - qualité - kolinsky - résistant - eau - blanc -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pinceau.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu