Plomb typographique

Le plomb typographique est l'alliage utilisé pour la fabrication des caractères d'imprimerie depuis l'époque de Gutenberg.



Catégories :

Imprimerie

Le plomb typographique est l'alliage utilisé pour la fabrication des caractères d'imprimerie depuis l'époque de Gutenberg.

Composition

Le plomb est un métal particulièrement tendre, qui ne supporterait pas la pression d'une presse typographique. Aussi y ajoute-t-on de l'antimoine, afin d'obtenir un alliage plus dur. Le mélange du plomb et de l'antimoine étant impossible, les deux éléments sont immiscibles, il faut en rajouter un troisième, l'étain. Mal dosé, le caractère typographique peut rétrécir en refroidissant.

Le plomb typographique est par conséquent un alliage de plomb, d'étain et d'antimoine. C'est Gutenberg qui a mis au point cet alliage, qui n'a quasiment pas été modifié au cours des siècles d'usage de la typographie.

Les proportions fluctuent d'une source à l'autre, mais il y a le plus souvent à peu près 70% de Pb (Plomb), 25% de Sb (Antimoine) et 5% de Sn (Étain).

Usage

Le plomb typographique fut utilisé de 1450 (l'époque de Gutenberg) à la fin du XXe siècle, non seulement par les fonderies de caractères mais également par les ateliers d'imprimerie utilisant des machines linotype ou monotype. Le métal était apporté sous forme de gros lingots nommés saumons.

Le plomb provoque le saturnisme, reconnu comme la première maladie professionnelle. À la fin du XXe siècle, l'édition est passée à la photocomposition puis à la PAO, et actuellement la typographie au plomb se fait particulièrement rare en Occident.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : plomb - typographique - alliage - antimoine - caractères - gutenberg - étain - siècles - imprimerie - époque - métal - particulièrement - usage - typographie - fin -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Plomb_typographique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu