Portemine

Un portemine, ou pousse-mine ou crayon automatique, est un instrument pour écrire qui utilise des mines comme un crayon mais n'a pas besoin d'être taillé.


Catégories :

Matériel d'écriture

Définitions :

  • porte-mine - Variante orthographique de portemine (source : fr.wiktionary)
portemine

Un portemine (aussi orthographié porte-mine -Larousse ne donne que l'orthographe portemine depuis 2008-), ou pousse-mine (en particulier au Québec, où l'usage de ce mot prévaut) ou crayon automatique, est un instrument pour écrire qui utilise des mines comme un crayon mais n'a pas besoin d'être taillé. La mine est glissée dans un tube et retenue par un système mécanique qui sert à la pousser au fur et à mesure de son usure. Il a été breveté en Angleterre en 1822 par Sampson Mordan et Gabriel Riddle [1], [2]. La majorité des modèles possèdent une gomme à effacer rechargeable à l'autre extrémité. Il existe des portemines jetables, et d'autres où la mine peut-être remplacée, dans ce cas, le portemine intègre fréquemment une réserve de mines.

L'un des avantages du portemine est la constance de l'épaisseur du trait.

Ancienne orthographe

Les rectifications orthographiques du français en 1990 recommandent (Liste A du rapport) la graphie «portemine» comparé à «porte-mine». La graphie «portemine» est d'autre part l'unique indiquée dans le Petit Larousse dans son édition de 2005. La graphie "porte-mine" reste cependant correcte et beaucoup utilisée.

Historique

Le portemine a été breveté pour la première fois en Angleterre en 1822 par Sampson Mordan et Gabriel Riddle, d'où l'estampillage «SMGR» qui figure sur les premiers portemines Mordan[1], [2]. Sampson Mordan continua à produire des crayons et d'autres objets en argent jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale quand son usine fut bombardée.

Entre 1820 et 1873, plus de 160 brevets ont été déposés. Ils concernaient tous des améliorations envisageables à apporter au portemine.

Le premier portemine à ressort fut breveté en 1877 et un mécanisme de recharge développé en 1895. La mine de 0, 9 mm fut introduite en 1938, suivie des versions 0, 7 mm, 0, 5 mm et 0, 3 mm. Il existe aussi une version 1, 4 mm.

Au Japon, il faut attendre 1915 pour voir le portemine connaître un relatif succès, après des améliorations apportées par Tokuji Hayakawa, un ouvrier métallurgiste qui venait de finir son apprentissage. Il introduit le crayon à mine toujours taillée. Le succès n'est pas immédiat, le public n'a pas l'habitude d'un crayon «métallique», le métal étant néenmoins l'unique matériau garantissant une longue durée de vie au portemine.

Les ventes démarrèrent réellement quand une compagnie de Yokohama passa une importante commande. Plus tard, la compagnie de Tokuji Hayakawa prit son nom définitif tiré du portemine, la Sharp Corporation («Sharp» veut dire «pointu», dans le sens «taillé»).

Dans le même temps, en Amérique, Charles R. Keeran développe un crayon identique qui est le précurseur de la majorité des portemines actuels. Le mécanisme développé par Keeran était basé sur des cliquets/rochets tandis que celui de Hayakawa l'était sur des vis. Ces deux principes sont fréquemment combinés en un seul.

Types

Portemine à corps métallique

Il existe plusieurs type de portemine :

La plupart des portemines sont réutilisables, il suffit de remplacer la mine. Certains portemines bon marché, en particulier ceux à vis, sont à usage unique.

Portemine à «embrayage»

Portemine à «embrayage»

Les portemines à «embrayage» sont utilisés pour des mines de 2 à 4 mm. En actionnant le poussoir localisé au bout du crayon, on desserre les «griffes» localisées à l'autre bout, permettant à la mine de coulisser librement et de sortir.

Fabricants

Notes et références

Source

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"pour crayon porte mine"

L'image ci-contre est extraite du site atelier-d-eve.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (266 × 480 - 24 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : portemine - mine - crayon - vis - mordan - quand - cliquets - sampson - mécanisme - localisé - bout - avance - intérieur - porte - breveté - majorité - graphie - unique - fut - versions -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Portemine.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu