Presspahn

Le presspahn est un matériau comparable à du papier qui sert d'isolant électrique dans les applications électro-techniques.


Catégories :

Électrotechnique - Arts graphiques

Recherche sur Google Images :


Source image : french.alibaba.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Presspahn Ltd : Presspahn - Presspahn SRBP/Paxoline Polyester Glass Formex... (source : presspahn)
  • presspahn définition : presspahn nom masculin singulier matériau isolant employé en électrotechnique... Définition, français, dictionnaire, synonymes, ... (source : dictionnaire.reverso)

Le presspahn est un matériau comparable à du papier qui sert d'isolant électrique dans les applications électro-techniques. Ce nom est passé dans le langage familier dans l'ensemble des langues, mais c'est à l'origine le nom d'une entreprise britannique de Bradford, fondée en 1925, qui a commencé à fabriquer des isolants en carton pressé, imprégné d'huile, pour les transformateurs et les condensateurs électrolytiques.

Électro-technique

La carte de Lyon, sorte de papier épais, résistant ainsi qu'à surface lisse, jouait le rôle d'isolant avant la naissance des matériaux synthétiques et elle est toujours en usage pour certaines applications. Le presspahn se compose de papier ou de carton associé à une feuille, ou deux, de matière synthétique (polyester, mylar). On utilise pour le papier de la pulpe de sulfate aux propriétés isolantes. Les épaisseurs courantes vont de 0, 1 mm à 0, 5 mm. On utilise aussi le «papier de poisson» : fish paper, en fait un matériau plastique fait de fibre vulcanisée, léger, résistant et isolant.

Le presspahn est utilisé dans les moteurs électriques, les transformateurs et les appareils électriques.

Imprimerie

En imprimerie et spécifiquement en lithographie, le presspahn, presspan, ou encore passe-main[1], est devenu l'habillage respectant les traditions, sur les maculatures, de la presse lithographique. Sa qualité principale est , hormis sa résistance, son «glissant» qui lui sert à bien passer sous le râteau de la presse. Il peut être en carton, en métal ou en plastique. On l'appelle quelquefois tympan, mais le tympan est normalement un organe mobile qui vient se rabattre sur la forme imprimante (la pierre lithographique) en désormais la feuille à imprimer et l'habillage.

On utilise fréquemment la carte de Lyon à cet effet, mais également les presspahns techniques en polyester.

Notes

  1. Jorge de Souza : La lithographie : précis technique, [1]

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : presspahn - papier - isolant - techniques - électrique - carton - utilise - matériau - sert - applications - électro - nom - entreprise - transformateurs - carte - lyon - résistant - synthétiques - feuille - polyester -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Presspahn.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu