Quatre trésors du lettré

Les Quatre Trésors du Lettré est un qualificatif dont l'origine date de la Dynasties du Nord et du Sud en Chine, ils comprennent «???????» ...



Catégories :

Matériel de peinture - Matériel d'écriture

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • De quoi avez-vous besoin pour la calligraphie chinoise ?... encre, papier et pierre à encre, couramment nommés les quatre trésors du lettré. Pour apprendre la calligraphie, il est indispensable de connaître ces instruments, ... (source : signe-chinois)
  • Quatre trésors de lettré. 0000009b430020112. Les pinceaux (bi), le papier de riz... Pour exécuter la peinture à l'encre ou la calligraphie il est indispensable d'avoir des instruments de bonne qualité. En Chine on produit des pinceaux... (source : encredechine.fiaes-qigong)
  • Le grand calligraphe Wang Xizhi de l'époque Jin (265-420) excellait dans cette... à encre - ???? les " Quatre trésors du lettré " - sont les instruments... (source : lilicat)
Boîte à outils du lettré d'Extrême-Orient

Les Quatre Trésors du Lettré (chinois : traditionnel ????, simplifié ????, pinyin : wénfángsìbǎo) est un qualificatif dont l'origine date de la Dynasties du Nord et du Sud (420—589) en Chine, ils comprennent «???????» (bǐ, mò, zhǐ, yàn)  :

Ces instruments de peinture et calligraphie sont reconnus en Chine et d'une façon plus générale en Extrême-Orient avec le plus grand respect, ils étaient les instruments utilisés quotidiennement par les lettrés de jadis.

«Depuis les temps anciens, en Chine et en Extrême-Orient, les instruments de calligraphie et de peinture sont reconnus avec le plus grand respect. Parmi eux, le pinceau, l'encre, la pierre à encre et le papier occupent une place spécifique : on les nomme “les Quatre Trésors du Lettré”. Avant d'approfondir l'étude de la calligraphie il faut bien connaître ses instruments[1]
«[Ces] Quatre trésors essentiels, le pinceau, l'encre, la pierre à encre, le papier, d'autres trésors associés et tout autant vénérés, contribuent à réaliser, pour le calligraphe, l'accompagnement indispensable de sa progression[2]

Parmi les autres instruments utilisés en calligraphie orientale, on trouve : une verseuse, un socle pour le bâton d'encre et les pinceaux, un ou des presse-papiers, une couverture de feutrine...

Notes et références

  1. Yuuko Suzuki, Initiation – Calligraphie japonaise, Fleurus, 2003, 80 p.
  2. Claude Durix, Écrire l'éternité — L'art de la calligraphie chinoise et japonaise, Les Belles Lettres, 2000, 146 p.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : encre - calligraphie - instruments - trésors - chine - pinceau - papier - lettré - extrême - orient - quatre - pierre - peinture - reconnus - respect - parmi - japonaise -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_tr%C3%A9sors_du_lettr%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu